Expositions temporaires

Le marché de l’art sous l’Occupation, 1940-1944

Expositions temporaires | Paris

Le marché de l’art sous l’Occupation, 1940-1944
  • mercredi 20 mars 2019 dimanche 3 novembre 2019

Lieu : Niveau 1

Gratuit

Sans réservation

C’est un fait, le marché de l’art en France pendant la Seconde Guerre mondiale est florissant. Les ventes, les trafics et les échanges d’objets d’art réalisés parfois à des prix élevés ne sont pas sans conséquences sur la destinée des oeuvres appartenant aux familles juives. De même, de nombreux acteurs, actrices du marché de l’art, parce qu’ils sont stigmatisés comme étant de « race juive », sont touchés de plein fouet par les lois antisémites.

L’exposition est l’occasion de comprendre comment l’histoire du goût va évoluer sous l’influence de la politique artistique de l’Allemagne nazie. Par des exemples concrets, elle met en lumière les paradigmes d’un marché de l’art prospère dans ce contexte de persécution et de déportation des Juifs de France par le régime national-socialiste avec la complicité du régime de Vichy. Le Mémorial de la Shoah questionne ici les enjeux sociétaux liés au transfert des objets culturels durant cette période, et s’intéresse à leur provenance et aux moyens d’en mener la recherche.

Commissariat scientifique : Emmanuelle Polack, historienne de l’art.
Commissariat et coordination : Marie-Édith Agostini, assistée de Diane Royer, Mémorial de la Shoah.
Scénographie : Ramy Fischler.
Conception graphique : Camille Beaudelaire.
Publication : Le marché de l’art sous l’Occupation, 1940-1944 (À paraître en 2019)

voir le cycle autour de l'exposition

Photo bannière : La salle des antiquités orientales du musée du Louvre sert d’espace de stockage aux oeuvres d’art spoliées. France, 1943-1944. © Mémorial de la Shoah / Coll. Bundesarchiv.