Témoignages

Témoignages d'Arlette Testyler et Rachel Jedinak

Témoignages | Paris

Témoignages d'Arlette Testyler et Rachel Jedinak
  • dimanche 17 juillet 2022
Horaires : 16h30

Lieu : Auditorium Edmond J. Safra

Participants : 100 maximum

Gratuit

La rencontre sera retransmise sur le site internet du Mémorial, les pages Facebook et Youtube.
Témoignages d'Arlette Testyler et Rachel Jedinak

Arlette Testyler

Arlette Reiman est née en 1933 à Paris. Sa sœur Madeleine est née en 1931. Ses parents sont fourreurs. Le père d’Arlette est pris lors de la rafle du billet vert le 14 mai 1941 et interné au camp de Pithiviers, d’où il est déporté un an plus tard. Le 16 juillet 1942, Malka et ses deux filles sont arrêtées et transférées au camp de Beaune-la-Rolande. L’atelier de fourrure des Reiman, aryanisé, a été réquisitionné pour fabriquer des vêtements destinés aux soldats de la Wehrmacht. Malka ment en affirmant avoir caché des machines et promet de les livrer si on la laisse sortir. Libérées, elles s’enfuient et se cachent en Touraine.

 

Rachel Jedinak

Rachel Psankiewicz est née en 1934, à Paris, dans une famille juive d’origine polonaise. Sa sœur aînée, Louise, est née en 1929. Menuisier employé, son père est arrêté lors de la rafle du billet vert le 14 mai 1941, interné à Pithiviers et déporté en juin 1942. Lors de la grande rafle, Chana Psankiewicz est prise avec ses deux filles. Mais celles-ci parviennent à rejoindre leurs grands-parents, non arrêtables. Leur mère est déportée le 29 juillet 1942. Le 10 février 1943, Rachel et Louise sont arrêtées avec leurs grands-parents et menés au commissariat du XXe arrondissement, d’où tous les quatre parviennent par miracle à sortir.