Expositions temporaires

Regards d’artistes, exposition d’œuvres contemporaines sur la Shoah

Expositions temporaires | Paris

Regards d’artistes, exposition d’œuvres contemporaines sur la Shoah
  • mercredi 12 décembre 2018 dimanche 10 février 2019

Lieu : Niveau 1

Gratuit

SANS RÉSERVATION

À partir des années 1980, de nombreux artistes placent la Shoah au coeur de leurs préoccupations, s’interrogeant sur le génocide, et au-delà sur la disparition de l’individu, en questionnant les modes de représentation de la mémoire.

Le Mémorial de la Shoah les a souvent invités à partager leur travail avec son public. Ainsi plusieurs oeuvres importantes ponctuent le parcours de l’exposition permanente tant le point de vue des artistes semble essentiel dans le travail de transmission mené par les équipes du Mémorial.

Aujourd’hui, ce sont les oeuvres de Sylvie Blocher et Gérard Haller, Arnaud Cohen, Natacha Nisic, Esther Shalev-Gerz qui sont réunies dans une exposition, ainsi qu’une proposition de Christian Delage sur l’évolution des témoignages de Simon Srebnik, survivant du Sonderkommando du camp de Chelmno.

 

Œuvres de l'exposition :

Nuremberg 87
de Sylvie Blocher et Gérard Haller
(Avec la voix d’Angela Winkler. Film 16 mm, 9 mn, 1987)

Dansez sur moi
d’Arnaud Cohen
(OEuvre performative, 2017)


Arnaud Cohen, Dansez sur moi. © ADAGP, Paris, 2017 / Photo : Arnaud Cohen.

Les récits de Simon Srebnik
de Christian Delage
(Film, 2018)

Réservoir 1 de la série : Effroi
de Natacha Nisic
(Photographie, 2004)


Natacha Nisic, Réservoir 1 de la série : Effroi, 2004. FNAC 06-529, Centre national des arts plastiques. © ADAGP, Paris, 2018 / Cnap / Photo : Natacha Nisic.

Entre l’écoute et la parole. Derniers témoins, Auschwitz 1945-2005
d’Esther Shalev-Gerz
(Installation, 2005)


Esther Shalev-Gerz, Entre l’écoute et la parole, Derniers témoins, Auschwitz 1945-2005, vue de l’installation, MCBA, Lausanne, 2012. © Esther Shalev-Gerz / Photo Nora Rupp.

 

Commissariat :
Sophie Nagiscarde, Mémorial de la Shoah.
Coordination :
Marie-Édith Agostini, Mémorial de la Shoah.