Rencontres

Les formes des génocides

Rencontres | Paris

Les formes des génocides
  • dimanche 14 avril 2019
Horaires : de 14h à 18h30

Lieu : Auditorium Edmond J. Safra

Participants : 140 maximum

Gratuit

La date de l'événement est passée

Journée d'études

L’enjeu de cette journée est d’appréhender les génocides par leurs formes pour saisir le sens de leurs évolutions et ainsi mieux les anticiper et y répondre.

→ 14 h : Introduction
Par Joël Hubrecht, chargé de mission à l’Institut des hautes études sur la justice.  

→ 14 h 30 : Singularités et dominances des génocides
La recherche comparative a montré les convergences et dominances qui existent entre les processus génocidaires. Or si les catégorisations favorisent les rapprochements, l’étude des formes tend à éclairer ce qui les distingue. Quelles sont les singularités fortes des récents génocides en Europe (contre les Arméniens, les Ukrainiens et les Juifs d’Europe), et en Afrique (Tutsi du Rwanda) ?

En présence d’Yves Ternon, historien et médecin, du Père Desbois, président de l’association Yahad-In Unum, et de Nicolas Werth, directeur de recherche retraité, CNRS. Animée par Stéphane Audoin-Rouzeau, directeur d’études, EHESS.

→ 16 h 30 : Comment reconnaître aujourd’hui les formes sociales culturelles génocidaires ?
La nature des formes sociales et culturelles qui structurent des époques et des communautés particulières génèrent diverses méthodes exterminatrices. N’est-il pas primordial aujourd’hui de reconnaître non seulement leurs prémices mais les traits d’époque qui vont les modeler ?

En présence de Richard Rechtman, psychiatre, psychanalyste et anthropologue, directeur d’études à l’EHESS, François-Xavier Nsanzuwera ancien secrétaire général de la FIDH, ancien avocat général des appels au TPIR, et de Clotilde Champeyrache, maîtresse de conférences en économie, université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis.
Animée et conclusion générale par Antoine Garapon, secrétaire général de l’Institut des hautes études sur la justice.


En partenariat avec      

 

Image : Hommes couchés devant un paysage. Rwanda, vers 1921-1927. © Bruno Dardenne, Belgique.

Sur le même sujet