Les archives clandestines du ghetto de Varsovie : Emmanuel Ringelblum et le collectif Oyneg Shabbes

Auteur
Georges Bensoussan

Les archives clandestines du ghetto de Varsovie : Emmanuel Ringelblum et le collectif Oyneg Shabbes
Alors que la communauté juive de Varsovie est enfermée dans le ghetto depuis le 16 novembre 1940, jour après jour, autour de l'historien Emmanuel Rignelblum (1900-1944), un collectif, Oyneg Shabbes (« le plaisir du shabba ») collecte tous les documents pouvant servir à écrire l'histoire de la vie et de la survie des emmurés. Dès le début des déportations vers Treblinka (23 juillet 1942), trois lots d'archives sont enterrés, en août 1942, puis en mars et en avril 1943. Deux d'entre eux sont mis au jour en septembre 1946 et en décembre 1950. Dûment restaurés, ces 6 000 documents (au total 35 369 pages) rassemblent des manuscrits, des textes dactylographies et des imprimés, des documents administratifs émanant des autorités d'occupation comme des institutions juives, la presse clandestine du ghetto comme des lettres et des cartes en provenance d'autres ghettos détruits dans le cadre de l'Aktion Reinhardt. Conservées aujourd'hui à l'Institut historique juif de Varsovie, mais accessibles aux seuls chercheurs, ces archives ont été inscrites en 1999 au Registre de la « Mémoire du monde » par le Comité international consultatif de l'UNESCO. Avec l'exposition « Les archives clandestines du ghetto de Varsovie » présentée au Mémorial de la Shoah du 15 décembre 2006 au 29 avril 2007, c'est la première fois qu'une partie de ce trésor historique est présentée en France.
  • Paru le

    01/12/06

  • Édité par

    Mémorial de la Shoah

  • ISBN / EAN13

    9782952440998

  • Dimensions / Poids

    15 x 21 cm / 0.095 g

  • Support

    Histoire de l'Europe

  • Nombre de pages

    31

7,00 €

Livraison sous 8 jours ou retrait gratuit