Berthe chérie : correspondance clandestine de Paul Zuckermann à sa fiancée : Drancy, août 1941-septembre 1942

Auteur
Paul Zuckermann

Berthe chérie : correspondance clandestine de Paul Zuckermann à sa fiancée : Drancy, août 1941-septembre 1942
Paul Zuckermann revendique comme blason : prévoir toujours le pire. Oui, mais lorsque le pire devient inimaginable, inconcevable, lorsque l'inhumanité fait loi, que prévoir comme pire ? Qu'importe, Berthe et Paul ont échappé à ce pire, ils ont vaincu le sort affreux, vaincu Hitler et ses sbires, et malgré l'abomination des abominations, leur amour a triomphé. Vivre en ce temps là, c'était survivre, mais aussi aimer. Aimer pour résister au désespoir, pour résister et abolir le pire, quel qu'il soit. Et pout nous, aujourd'hui, pour nous, qu'est-ce que vivre ? Nous qui connaissons désormais, ou croyons connaître, la teneur du pire. Les lettres de Paul, débordantes de vitalité, d'amour et d'espoir, ces lettres nous dictent la véritable devise de Paul : prévoir le pire, mais se battre à chaque instant pour qu'advienne le meilleur. Jean-Claude Grumberg
  • Paru le

    03/07/14

  • Édité par

    Ed. du retour

  • ISBN / EAN13

    9782952676977

  • Dimensions / Poids

    21 x 14 cm / 2.5 g

  • Support

    Biographies

  • Nombre de pages

    593

23,00 €

Livraison sous 8 jours ou retrait gratuit