Apologie des juifs (1789) : liberté, égalité, pluralité

Auteur
Zalkind Hourwitz

Apologie des juifs (1789) : liberté, égalité, pluralité
Est-il des moyens de rendre les Juifs plus utiles et plus heureux en France ? Telle est la question proposée par le célèbre concours organisé par la Société royale des Sciences et des Arts de Metz en 1788. Oui, répond Zalkind Hourwitz, l'un des trois lauréats (avec l'avocat Thiery et l'abbé Grégoire) : «Cessez de les rendre malheureux et inutiles, en leur accordant, ou plutôt en leur rendant le droit de citoyen dont vous les avez privés.» Né à Lublin (Pologne), Zalkind Hourwitz s'établit à Paris où il rejoint les rangs des Juifs parisiens venus d'horizons divers. Tous ont fuit le ghetto ou le contrôle de leur communauté, la capitale représentant pour eux la liberté. Figure exemplaire de la lutte des Juifs parisiens pour l'émancipation, Zalkind Hourwitz participe à la délégation juive à la Commune de Paris. Les idées d'unité et d'égalité du genre humain, sources intellectuelles de la Révolution française et de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen n'ont pas fini de révéler toutes leurs potentialités subversives. Or, pour accomplir ses promesses, cette abstraction doit être dépassée et déboucher sur une universalité concrète. Il ne s'agit point ici de nier les particularités, mais de découvrir en celles-ci la figure de leur commune humanité. Encore aujourd'hui la compréhension de l'être humain comme union de l'universel et du particulier, de l'identité et de la différence, et l'idée d'une humanité riche de toutes les singularités échappent à l'horizon de visibilité de l'humanisme abstrait. «Liberté, Egalité, Pluralité», cette question née dans les Lumières du 18e siècle garde une brûlante actualité.
  • Paru le

    09/11/01

  • Édité par

    Syllepse

  • ISBN / EAN13

    9782913165656

  • Dimensions / Poids

    13 x 21 cm / 0.118 g

  • Support

    Politique

  • Nombre de pages

    84

10,50 €

Livraison sous 8 jours ou retrait gratuit