Rencontres

Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide

Rencontres | Paris

Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide
  • dimanche 9 décembre 2018
Horaires : 14h30

Lieu : Auditorium E.J.Safra

Participants : 140 maximum

Gratuit

La date de l'événement est passée

JOURNÉE D'ÉTUDES

Dans le cadre du 70e anniversaire de la convention du 9 décembre 1948 (entrée en vigueur en 1951)

Le 9 décembre 1948, Raphael Lemkin voyait enfin récompensée son obstination à faire reconnaître le « crime des crimes » contre un peuple. La Convention pour la prévention et la punition du crime de génocide était adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies réunie à Paris. Si Lemkin avait cherché une réponse juridique à certains crimes de masse depuis la fin de la Première Guerre mondiale, le concept de génocide, conçu en 1943, n’avait en effet pas été retenu lors du procès de Nuremberg, mais celui de crime contre l’humanité.

• Les fondements historiques et juridiques de la Convention, de sa gestation à sa ratification

• L’incrimination de génocide dans le droit international

Avec Annette Becker, auteure de Messagers du désastre, Raphael Lemkin, Jan Karski et les génocides (éd. Fayard, 2018), Elisabeth Claverie, anthropologue, directrice de Recherche, CNRS, Marcel Kabanda, historien, président de l’association IBUKA représente les victimes du génocide rwandais et Julien Seroussi,  juriste, Pôle « Génocide, Crime contre l’humanité et Crimes et délits de guerre » du Tribunal de Grande Instance de Paris.
Photo : Raphael Lemkin se préparant à passer à l'antenne sur UN radio, probablement entre 1947 et 1951. © US Holocaust Memorial Museum, gift of United Nations